Depuis le 1er juillet 2019, la loi suisse bannit les sites de jeu étrangers. Désormais, seuls les casinos en ligne suisses sont autorisés à offrir leurs services aux joueurs. De ce fait, les sites étrangers des jeux d'argent sont devenus illégaux en Suisse. Mais, les casinos étrangers en ligne peuvent dans certains cas proposer leurs produits aux joueurs helvétiques. On fait le point sur la question ici.

L'illégalité des sites de jeu étrangers

Suite au Référendum du 10 juin 2018, les internautes suisses n'ont plus accès aux sites étrangers de jeux d'argent. En effet, l’entrée en vigueur de la loi en 2019 autorise une restriction aux plateformes étrangères. Ainsi, les activités des opérateurs étrangers de poker et de pari sportif en ligne sont devenues illégales en Suisse. Il s'en est suivi un blocage de ces sites dès le 1er juillet 2019. Ce qui fait que les passionnés de ces jeux n'y auront plus accès à partir du territoire helvétique. Une fois connectés sur ces sites, les joueurs recevront un avertissement sur l'illégalité de ces offres en Suisse.

Grâce à toutes ces limitations, la loi garantit une transparence des jeux de hasard. En plus, elle assure une meilleure protection des joueurs notamment les mineurs. Ce qui garantit leur sécurité contre les dérives en ligne telles que l'escroquerie et les trucages.

Une légère exception pour les jeux de casinos en ligne

Les jeux de hasard en ligne d'exploitants étrangers ne se conformaient pas aux lois helvétiques en vigueur. D'où les restrictions du gouvernement suisse à leur égard. Cependant, les passionnés de casinos pourront sous certaines conditions continuer à jouer sur ces plateformes. Pour s'assurer de la légalité d'un casino, vous pouvez vous référer à des guides comme casinoenlignelegal.ch En effet, une maison étrangère de jeux de casino peut collaborer avec un établissement national pour le poker en ligne. Pour ce faire, le siège de l'exploitant étranger doit figurer hors liste noire du Groupe d'action financière (GAFA). De plus, les activités du casino doivent être parfaitement légales dans son pays d'origine. En effet, les établissements sont tenus d'empêcher les joueurs d'accéder aux offres de jeux illégales en Suisse.

La principale raison de ces restrictions : la protection des joueurs suisses

Dans le souci de régulariser les jeux d'argent en ligne, l'État suisse a instauré des restrictions. Ainsi, la loi helvétique veut protéger la population contre la dépendance au jeu. Elle entend œuvrer pour la prévention de la dépendance des joueurs. En effet, une estimation révèle que 28 000 joueurs suisses sont réellement dépendants. La perte de gains découle de cette dépendance, d'où l'endettement des joueurs. De ce fait, 20 % des joueurs addictifs sont en faillite personnelle. La loi préconise ainsi l'exclusion des joueurs dépendants.

En outre, la législation lutte contre les pratiques illégales telles que le blanchiment d'argent et les trucages. Ce qui permet une meilleure protection des joueurs en ligne contre certaines dérives. Aussi, la loi est au service du bien commun en assurant que les gains restent sur le territoire national. Tous ces fonds profiteront aux collectivités du pays, au détriment des pays étrangers.

Voilà donc l'essentiel en ce qui concerne la législation suisse sur les casinos en ligne étrangers.